Le Savant Fou

Casterman - 1977

 

L'Histoire

L'action se déroule en janvier 1912 :

Robert Espérandieu retrouve Adèle et l'emmène assister à une séance de spiritisme à laquelle assiste Ménard, Dieudonné et Dieuleveult qui a pour but de demander à l'ectoplasme de Boutardieu la manière de maîtriser les créatures qu'ils font revivre. Mais Boutardieu ne répond pas et disparaît !

Ils partent tous pour un laboratoire installé chez Ménard où ils tentent de ramener à la vie un pithécanthrope ramené de Sibérie par le docteur Dieudonné. Après la réanimation réussie, Espérandieu raccompagne Adèle en voiture ; ils sont victime d'une agression à laquelle ils échappent. Adèle rentre chez elle et durant la nuit un homme pénètre dans son appartement et crible le corps allongé dans le lit de balles : il s'agit en fait d'un traversin et de tomates qu'Adèle y avait habilement placés tandis qu'elle dormait sur un canapé.

Adèle reçoit une lettre lui donnant rendez-vous à minuit sous la statue de Raspail, place Denfert-Rochereau. En fait, la statue a été remplacée par le pythécanthrope qui essaie de l'étrangler mais se sauve en la voyant.

Le 18 janvier, Adèle demande de l'aide à Flageolet qui l'éconduit. Dans la rue elle est assommée par Gustave qui l'amène voir "le patron". Mais la rencontre est remise à plus tard.

Le 19 janvier, Adèle se rend chez Ménard, elle est, une fois de plus assommée. Elle se réveille pour trouver à son chevet Espérandieu qui a enfermé les autres savants pour s'emparer du pithécanthrope et en faire un soldat ; le premier d'une armée qui lui permettra de conquérir le monde... scène de folie et Adèle se retrouve enfermée... mais Alexandre, ainsi que l'a nommé Espérandieu, envoyé pour la tuer la fait, en réalité, échapper. Course poursuite... Adèle et sauvé, in extremis, par Gustave qui l'emmène "voir le patron"... qui n'est autre que l'inspecteur Caponi devenu gangster par haine de Dugommier.

Mais Alexandre a suivi Adèle et intervient : ils s'échappent avec, à leur trousse Caponi et ses hommes. En arrivant sur la place Denfert-Rochereau ils sont pris en chasse par une étrange araignée métallique sortant du socle de la statue du lion. Après quelques carambolages tout le monde est pris en charge par Flageolet, pris de remords. Mais une autre voiture intervient et les poursuit à son tour. Tout s'arrête devant une auto blindée : de la voiture sort Clara Benhardt déguisée en PAZUZU qui s'échappe après avoir pris feu, de l'auto blindée sort le commissaire principal Dugommier qui réintègre Caponi et lui intime l'ordre d'arrêter tout le monde.

Mais un cri résonne du haut des tours de Notre-Dame et ils assistent tous, impuissant à la mort d'Alexandre tué par l'araignée qui est entraînée dans la chute du pithécanthrope. Ce dernier avoue, avant d'expirer, son amour à Adèle et on découvre Espérandieu - le savant fou - à l'intérieur de l'araignée, pendant qu'à l'autre bout de Paris Ménard, Dieudonné et Dieuleveult sortent de la statue du lion de Denfert.

Les Personnages

Dieudonné

Dieuleveult

Il aurait pu être le héros aponyme du titre, jsuqu'à ce que la vérité éclate. Mais on le retrouvera !

Alexandre, le pithécanthrope

Malheureux amoureux d'Adèle qui meurt par amour.

Gustave

Homme de main du "patron"

et toujours... Adèle